L’équipe de baseball des Asahi de Vancouver

Les équipes de baseball des Asahi et des Giants de Tokyo au parc Con Jones, le 24 mai 1935. © Musée national Nikkei / Collection Bev Matsu / 2010.29.1

Pour la semaine du lundi 23 mai 2022

Le 24 mai 1935, les spectateurs remplissent les estrades du parc Con Jones (aujourd’hui le parc Callister), dans la partie est de Vancouver, pour assister à un match spécial de l’équipe de baseball des Asahi de Vancouver contre les Giants de Tokyo, une équipe professionnelle invitée du Japon. Même si l’équipe des Asahi perd cette partie, elle devient, entre 1914 et 1941, un symbole important d’excellence dans le sport et de persévérance face au racisme auquel les Asiatiques sont confrontés dans la ville de Vancouver.

L’équipe de baseball des Asahi (ou Étoile du matin) de Vancouver est fondée en 1914 sous la direction de l’entraîneur et gérant Harry Miyasaki, s’inspirant de l’équipe de baseball senior nommée les Nippons. Les joueurs viennent principalement du quartier de la rue Powell à Vancouver, où vivent de nombreux immigrants japonais et leurs descendants depuis la fin du XIXe siècle. Ils pratiquent et jouent régulièrement sur les terrains de la rue Powell (aujourd’hui le parc Oppenheimer).

Les Asahi de Vancouver se joignent à la Ligue internationale, créée en juillet 1918, et en remportent le championnat en 1919. À la fin des années 1920, elle est l’équipe des ligues seniors attirant les plus grandes foules. Elle mise sur la rapidité et sur le jeu défensif, adoptant un style particulier appelé « brain ball » (jeu astucieux) qui consiste à faire des amortis et à voler des buts. Ce type de jeu mise sur la discipline et le travail d’équipe pour battre les joueurs plus costauds et puissants au bâton des équipes euro-canadiennes. Cette formule s’avère gagnante, car l’équipe de baseball des Asahi de Vancouver remporte les championnats des ligues Terminal (1926, 1930, 1932 et 1933), Commercial (de 1936 à 1938) et Burrard (de 1938 à 1940), ainsi que les championnats japonais du Nord-Ouest du Pacifique (de 1937 à 1941).

À l’époque, les immigrants japonais font face à un racisme appuyé par la loi : ils sont privés de droits civiques et subissent de la ségrégation sociale. Au baseball, les arbitres les traitent défavorablement et il arrive que des spectateurs les insultent. Même lorsque la presse écrite félicite les Asahi pour avoir gagné un match, elle continue d’utiliser un langage désobligeant pour décrire les joueurs et ne les appelle jamais « Canadiens », même si la plupart sont nés au Canada. L’équipe des Asahi persévère malgré ce racisme, continuant à faire preuve d’un esprit sportif admirable, devenant une source de fierté et de joie pour la communauté japonaise du Canada, facilitant le lien intergénérationnel et servant de point de ralliement contre le racisme – un héritage qui se poursuit aujourd’hui.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l’attaque de Pearl Harbor par le Japon, le 7 décembre 1941, attise la haine contre les Asiatiques au Canada et mène au déplacement, ordonné par le gouvernement, d’environ 22 000 personnes d’origine japonaise habitant la côte du Pacifique, y compris de membres de l’équipe de baseball des Asahi. Certains sont déplacés à l’est des Rocheuses, et d’autres passent les années de guerre dans des camps d’internement. Ils y apportent quelques biens, dont des gants de baseball, des bâtons, des balles et des uniformes. En 1943, des équipes qu’ils ont aidé à mettre sur pied dans quatre camps différents participent au championnat de Slocan Valley.

Après la guerre, de nombreux anciens membres de l’équipe de baseball des Asahi déménagent à Toronto et à Montréal, où ils continuent de contribuer à ce sport comme arbitres dans les ligues pour enfants ou joueurs dans des équipes. Ils demeurent des sources d’inspirations par leurs habiletés sportives, leur ténacité et leur persévérance. Comme le dit l’ancien joueur Kiyoshi Suga : « Ils ont peut-être placé une foule de difficultés sur notre chemin, mais ils nous ont montré que nous pouvions nous battre ; ils nous ont montré que nous pouvions tout surmonter. » La nouvelle Asahi Baseball Association (anciennement le Canadian Nikkei Youth Baseball Club) incarne l’héritage de cette équipe.

L’équipe de baseball des Asahi de Vancouver est intronisée au Temple de la renommée et au musée du baseball canadien (2003) et au Temple de la renommée des sports de la Colombie-Britannique (2005), et est désignée événement historique national en 2008. La Commission des lieux et monuments historiques du Canada (CLMHC) conseille le gouvernement du Canada sur la commémoration d’événements historiques nationaux qui évoquent des moments, des épisodes, des mouvements ou des expériences importantes dans l’histoire du Canada.

Le Programme national de commémoration historique compte sur la participation des Canadiens pour désigner des lieux, des événements et des personnages historiques nationaux. Tous les membres du public peuvent faire une proposition qui sera examinée par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada. Découvrez ici la marche à suivre.


Mai est le Mois du patrimoine asiatique. Apprenez-en plus sur les histoires des Asiatique-Canadiens en explorant des articles dans nos archives en ligne sur Les premiers cimetières chinois à Victoria, Colombie-Britannique, Arrivée d’immigrants vietnamiens au Canada après 1978, et Le Temple Gur sikh d’Abbotsford.