Poursuivre un legs d’excellence

Cette année marque le 20e anniversaire du Mois du patrimoine asiatique. C’est l’occasion de reconnaître les nombreuses contributions des Canadiens d’ascendance asiatique à l’établissement du Canada dynamique et prospère que nous connaissons aujourd’hui.

Le thème de cette année : Poursuivre un legs d’excellence. Ce thème met l’accent sur les diverses et nombreuses voies historiques qui ont jeté les bases de l’épanouissement des communautés asiatiques au Canada et met également en valeur la résilience des communautés aux prises avec de récents défis.

Depuis des siècles, les Canadiens d’ascendance asiatique et leurs communautés contribuent à façonner le patrimoine et l’identité du pays.

En ce Mois du patrimoine asiatique, Parcs Canada tient à honorer la mémoire des Canadiens d'ascendance asiatique en rappelant des histoires de personnes audacieuses ainsi que des évènements, tantôt tragiques, tantôt glorieux, qui ont redéfini nos lieux et notre patrimoine.


Lieu historique national du Quartier-Chinois-de-Victoria

Une plaque commémorative installée sur un trottoir.
Vue générale du quartier chinois de Victoria et de la plaque commémorative de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada
© Parcs Canada/Andrew Waldron, 2011

Le quartier chinois de Victoria a été désigné lieu historique national en 1995.

De tous les quartiers chinois au Canada, celui de Victoria est le plus ancien et le mieux conservé. Il témoigne d'un volet important de l'histoire et du patrimoine des Sino-Canadiens.


Événement historique national de l'expérience des Japonais en Alberta

Un grand groupe de personnes posant pour une photo devant un bâtiment.
Dédicace de l'église Bouddhique à Raymond, AB 1932 © Art Tamayose | Bibliothèque et Archives Canada / PA-117749

L'expérience des Japonais en Alberta a été désignée événement historique national en 2007.

Au tournant du XXe siècle, des immigrants japonais jetèrent les bases d’une communauté dans le sud-ouest de l’Alberta. Celle-ci fut consolidée par la venue de Canadiens japonais déplacés de force hors de la Côte Ouest par le gouvernement fédéral pendant la Seconde Guerre mondiale.


50e anniversaire de la relocalisation des Ougandais d’origine asiatique

Plusieurs personnes portant des valises sont regroupées dans un gymnase. Un drapeau canadien et une pancarte indiquant
Source : Bibliothèque et Archives Canada / 4332941

Le 4 août 1972, le dictateur Idi Amin a ordonné à la population ougandaise asiatique, soit plus de 80 000 personnes, de quitter le pays. Déchues de leur citoyenneté ougandaise et sans représentation diplomatique en Ouganda à l’époque, ces personnes ont reçu l’aide d’une équipe diplomatique canadienne. Plus de 7 000 Ougandais d’origine asiatique ont pu se réfugier au Canada; ce fut l’un des premiers programmes de relocalisation de réfugiés non européens entrepris par le gouvernement canadien. Cette situation a montré l’importance de disposer d’un cadre pour faire face à une crise de réfugiés, ce dont le Canada s’est maintenant doté.


Cette semaine en histoire

Une loupe révèle les mots « Nova Scotia » sur un morceau de parchemin.

Depuis 1998, Parcs Canada publie chaque semaine de courts articles d’histoire sur son site Web. Cette semaine en histoire cherche à rehausser l’intérêt des lecteurs envers l’histoire du Canada et à les aider à en apprendre davantage sur les désignations patrimoniales fédérales. Pour souligner le Mois du patrimoine asiatique, l'équipe présente de nouveaux articles racontant des expériences et des succès de Canadiens d'ascendance asiatique.


La Commission des lieux et monuments historiques du Canada (CLMHC) recommande la désignation de sujets d'importance historique nationale au gouvernement du Canada.

Connaissez-vous un sujet lié au patrimoine asiatique, ou une personne, un lieu ou un événement pouvant être d’importance historique nationale?


Ressources supplémentaires sur l’histoire et la culture panasiatiques au Canada