Les chiens et le grand air représentent un mariage parfait, mais saviez-vous que nos animaux de compagnie peuvent causer un stress involontaire ou même nuire à la faune lorsqu’ils courent sans laisse? C’est pourquoi les chiens doivent être tenus en laisse et sous contrôle en tout temps dans nos aires protégées.

Les chiens en laisse – c’est la loi!

Peu importe la façon dont votre chien se comporte, lorsque vous visitez un parc national ou un lieu historique national, vous devez le tenir en laisse et sous contrôle en tout temps.

Ce n’est pas seulement pour la protection de la faune, c’est aussi pour votre protection, ainsi que celle de votre chien et du public. C’est bien connu, la faune est imprévisible. Un chien sans laisse peut déclencher un comportement agressif de la part de prédateurs comme les ours et les renards. Les prédateurs considèrent les chiens en liberté, sans laisse, comme une proie ou un concurrent, et peuvent attaquer le chien ou le suivre jusqu’à son propriétaire et à d’autres personnes.

Après des rencontres répétées avec des chiens sans laisse, les animaux sauvages perdent leur méfiance naturelle à l’égard des humains et deviennent un risque pour la sécurité publique.

Le saviez-vous?

  • Les chiens sans laisse nuisent à la faune et ont entraîné des attaques de la faune occasionnant des blessures ou même la mort de ces mêmes chiens ou de personnes dans les zones protégées.

     

  • Les chiens peuvent déranger, blesser ou tuer des oiseaux et de petits animaux, y compris des espèces en péril.

     

  • Les chiens sans laisse constituent une cause fréquente d’incidents fauniques dans les aires protégées.

 

Lignes directrices pour amener votre chien dans un parc national ou un lieu historique national

  1. Gardez votre chien en laisse en tout temps – c’est la loi.
  2. Ramassez et jetez les excréments de votre chien dans une poubelle.
  3. Accordez suffisamment d’espace à la faune.
  4. Assurez-vous que votre chien n’attaque pas, ne harcèle pas ou ne pourchasse pas les personnes, les animaux ou les véhicules.
  5. Choisissez des activités et un terrain appropriés qui correspondent à vos capacités et à celles de votre chien.
  6. Consultez le site Web du parc ou un centre d’accueil de Parcs Canada pour connaître les fermetures de secteurs, les restrictions sur les sentiers et les mises à jour sur les activités fauniques.
  7. Envisagez de laisser votre chien à la maison si vous prévoyez camper, faire de la randonnée ou aller dans l’arrière-pays.