Les nombreux lacs et rivières qui composent le Trent-Severn ont cependant été utilisés depuis des siècles par divers groupes autochtones. Samuel de Champlain était le premier Européen à la traverser en 1615.

La Voie-Navigable-Trent-Severn, d'une longueur de 387 kilomètres, relie le Lac Ontario à l’est et la Baie Georgienne à l’ouest. Cette voie d'eau permet aux plaisanciers et aux visiteurs de reprendre contact avec une époque de notre histoire où la construction de canaux était considérée comme un moyen pour encourager le commerce et renforcer la défense d'une nation naissante. Aujourd’hui, elle a quelque chose à offrir à tous ceux qui la fréquentent, et particulièrement aux pagayeurs.

De nombreuses découvertes excitantes attendent ceux qui choisissent d'explorer la Voie-Navigable-Trent-Severn à la pagaie. Les canots et les kayaks offrent aux pagayeurs la flexibilité de découvrir les divers paysages de la voie navigable en explorant le rivage d'un point de vue différent.

Comme pour toute excursion en plein air, soyez conscient des dangers potentiels, vérifiez les prévisions météorologiques et emportez toujours du matériel de sécurité. Bonne pagaie!


Permis d'éclusage

Il faut avoir un permis d’éclusage pour naviguer sur la voie navigable Trent-Severn et utiliser les postes d’éclusage. Il y a des tarifs spéciaux pour les canots et les kayaks.

Commandez votre permis d’éclusage


Navigation

La voie navigable comprend 44 écluses (2 écluses-ascenseur, 1 ber roulant, 2 écluses échelle et 37 écluses conventionnelles), trois maisons de maître-éclusier historiques, plus de 130 barrages pour gérer les niveaux d’eau, 40 ponts tournant et de nombreux kilomètres de canaux excavés

La meilleure direction à choisir

Les pagayeurs doivent être conscients de la direction dans laquelle l'eau s'écoule lors de la planification d’un voyage. La meilleure direction pour pagayer est dans le sens du courant et non à contre-courant. En effet, le courant des rivières peut être assez fort à certains endroits, et il est alors difficile de pagayer. Le lac Balsam est le point le plus élevé de la voie navigable Trent-Severn. Il est donc préférable de pagayer du lac Balsam à la baie Georgienne ou du lac Balsam au lac Ontario.

Si vous souhaitez parcourir le système dans son intégralité, il est préférable de partir du lac Ontario et de terminer à la baie Georgienne pour deux raisons : Les vents dominants du sud-ouest soufflent dans cette direction générale (et il n'y a rien de pire que de s’attaquer à un grand lac comme le lac Simcoe et de pagayer sur des kilomètres dans un vent du sud fort. En pagayant sur de plus grandes étendues d'eau comme des lacs, le courant devient moins important.

Passez par les écluses

Selon la longueur de votre excursion, vous pourriez devoir utiliser l’un des 44 postes d’éclusage qui relient les lacs et les rivières où passe la voie navigable Trent-Severn. Lorsque vous atteignez un poste d’éclusage, vous avez les deux options suivantes :

1. Utilisation de l’écluse
2. Portage

La plupart des écluses ont un quai pour pagayeurs ou une berge qui permet de débarquer et de porter l’embarcation de l’autre côté de l’écluse gratuitement.

Durée du trajet

Vous pouvez planifier une excursion en canot ou en kayak sur la voie navigable Trent-Severn qui dure une après-midi, une fin de semaine ou tout un été. Comme il est possible de camper presque partout où il y a un poste d’éclusage et que l’on peut aussi réserver d’autres types d’hébergement, il est facile d’organiser une aventure qui durera le temps que vous avez.

D'un bout à l'autre

Le temps qu'il faut pour parcourir les 386 kilomètres de la voie navigable Trent-Severn en un voyage dépend de la météo et l’expérience du pagayeur. En général, vous devriez prévoir 25 à 30 jours pour pagayer la voie navigable en entier (à parcourir environ 15 km par jour). Si vous souhaitez également pagayer sur les nombreux lacs et rivières qui bordent le chenal de navigation, prévoyez un été entier d’excursions.

Meilleur moment pour l'excursion

Si vous recherchez une expérience tranquille, les meilleures périodes pour pagayer sur la voie navigable Trent-Severn sont les saisons intermédiaires (mai, juin, septembre et octobre).

  • lorsqu’il y a peu de bateaux à moteur
  • quand la température est modérée
  • le choix des emplacements de camping

Sachez toutefois que l’eau est froide et les débits/courants des rivières augmentent en force au début du printemps.

La pagaie pendant la haute saison

Si vous voulez pagayer au plus fort de la saison de plaisance (juillet et août), votre excursion peut quand même être fantastique. À la différence des bateaux à moteur, les canots et les kayaks ne sont pas obligés de suivre le chenal. En fait, la plupart des pagayeurs préfèrent suivre les rives en prenant un itinéraire indirect d'une écluse à l'autre. Cela permet aux pagayeurs un contact plus étroit avec la nature tout en évitant les à-côtés déplaisants des bateaux à moteur: le bruit et le fort sillage. C'est une excellente façon d'explorer et de faire des découvertes le long de la voie navigable Trent-Severn.

Cartes

Nous vous suggérons de consulter deux types de cartes pour votre excursion en canot ou en kayak :

  1. Vous pouvez acheter des des cartes nautiques à www.charts.gc.ca
  2. Les cartes topographiques couvrent une plus grande région (les lacs, les rivières et les cours d'eau qui se déversent dans le canal, ainsi que les accès routiers) que les cartes nautiques des plaisanciers. On peut les télécharger à partir de sources en ligne

Vous pouvez obtenir (notamment par la poste) des cartes nautiques, des guides et d’autres publications auprès de l’administration centrale de la voie navigable Trent-Severn. Veuillez communiquer avec nous

Davantage d’information sur éclusage et navigation

L’environnement et conditions

Un nombre d'environnements naturels – lacs, rivières et marais – mettent en valeur sa beauté, et la variété de ses paysages sont l'un des plus grands atouts de la Voie navigable, où les pagayeurs passeront par des terres agricoles luxuriantes, des marais riches en faune et flore et différents paysages géologiques.

Environments par région

En suivant la route de navigation, le canal comprend cinq environnements différents : les lacs (de dimensions et de profondeurs variées), les marais, les rivières libres, les chenaux étroits, et les rivières peuplées. Vous trouverez ci-après une description de ce à quoi vous devez vous attendre dans les différents tronçons en chemin.

De Trenton à Lakefield

Vue d’ensemble

Location: Écluse 1 à Écluse 26

Rivières libres, lacs, chenaux étroits. La direction du courant d’eau est de Lakefield à Trenton.


  1. Départ avec la sinueuse rivière Trent
    • À certains endroits, il y a des ouvertures alors méfiez-vous des vents
    • Vous y trouverez quelques baies, îles et des bords marécageux
  2. Suivi par Rice Lake (un assez long lac peu profond entouré de terres agricoles ondulées, a un rivage profondément découpé, des marais s'étendent dans ses eaux et il y a 27 îles qui s'élèvent comme des montagnes miniatures de sa surface)
  3. Suivi par la rivière Otonabee , Little Lake (un petit lac sur la rivière Otonabee situé au centre-ville de Peterborough), et l'étroit chenal Trent débutant à l'écluse 20 et finit à l'université Trent, où vous allez revenir sur la rivière Otonabee
Avertissement
  • Il peut être difficile d'échapper aux vents à certains endroits de la rivière Trent
  • Méfiez-vous des bateaux à moteur dans les sections plus étroites et sinueuses de la rivière Trent et de la rivière Otonabee
  • Rice Lake devient facilement agité avec des vents violents.

Plus d’informations

  • Le manoomin (riz sauvage) qui est une source de nourriture d'une grande importance historique, spirituelle et culturelle pour les peuples Autochtones, pousse sur les rives de Rice Lake
  • Idéal pour la pêche
  • Quelques sections de pagaye de type urbain (Campbellford, Hastings, Peterborough, Lakefield) avec des chances de sortir de l'eau sans avoir à aller loin pour accéder aux petits villages

Les Lacs Kawartha

Vue d’ensemble

Location: de Lakefield à Balsam Lake

De beaux lacs pittoresques de dimensions et de profondeurs variées avec des rives naturelles et peuplées de chalets et résidences.

Lacs dans cette region :
lac Katchewanooka

Un lac long et étroit avec des rives peu profondes avec un chenal profond et ouvert parcourant le lac d'un bout à l'autre

lac Clear

Un petit lac aux eaux claires et profondes.

lac Stoney

Comprend plus de 1000 îles et des haut-fonds.

lac Lovesick

Situé dans le corridor Land Between, une zone de transition de deux zones géologiques et écologiques - la fondation calcaire des basses terres du Saint-Laurent au sud et le granite précambrien et la forêt boréale du Bouclier canadien au nord - qui se chevauchent.

lac Lower Buckhorn

Comprend de nombreuses petites îles et criques avec une section d’eau libre au sud du lac appelé Deer Bay; les eaux ne sont pas trop profondes

lac Buckhorn

Eaux claires, rives rocheuses du Bouclier canadien parsemées de nombreuses îles rocheuses et herbiers d’algues.

lac Pigeon

Un des plus gros bassins d’eau des Kawarthas avec accès à six autres lacs; la profondeur du lac varie : l'eau est la plus profonde au nord et la moins profonde au sud qui est envahie par de la végétation aquatique.

lac Sturgeon

Un grand lac aux eaux relativement peu profondes qui se trouve dans une étroite ceinture de topographie calcaire avec des rives rocheuses ou sablonneuses

lac Cameron

Un plus petit lac qui se trouve dans la ceinture étroite de la topographie calcaire avec des rivages peu profonds et rocheux ou sablonneux.

lac Balsam

Un lac plus grand avec une grande île en son centre qui se trouve dans l'étroite ceinture de topographie calcaire avec des rivages peu profonds et rocheux ou sablonneux. Le lac Balsam est le sommet de la Voie-Navigable-Trent-Severn.

Avertissement

Attention aux vents forts sur les lacs.

Plus d'infomation

  • Une section populaire de la voie navigable avec nombreux plaisanciers et chalets
  • Il y a de nombreuses baies et îles du lac Stoney au lac Lower Buckhorn; une ambiance idéale pour pagayer
  • Idéal pour la baignade et la pêche
Du Lac Balsam au Lac Simcoe
Vue d’ensemble

Une combinaison de canaux, de petits lacs d'inondation peu profonds, des rivages marécageux et une rivière. L'eau s'écoule du lac Balsam au lac Simcoe.


  1. Entrez dans le canal étroit du lac Balsam au lac Mitchell (un petit lac inondé avec des eaux peu profondes avec des rives marécageuses)
  2. Et à nouveau du lac Mitchell au lac Canal (un lac inondé avec des eaux relativement peu profondes et quelques rives marécageuses)
  3. Suivi par la rivière Talbot puis tout droit le long du canal Talbot en passant par un ensemble d'écluses avant d'atteindre le lac Simcoe (un des plus grands lacs de l'Ontario)
Avertissement

Attention aux vents forts sur les lacs Balsam, Mitchell, Canal

Plus d'information
  • D’excellents endroits de baignade le long des rives sablonneuses du lac Balsam ou des bancs de sable
  • Ambiance idéale pour pagayer

Du Lac Simcoe au Lac Sparrow
Vue d’ensemble

Gros lacs suivis d'un canal étroit entre le lac Couchiching (un lac de taille moyenne situé au nord du lac Simcoe) et le lac Sparrow (un plus petit lac assez profond et parsemé d'îles granitiques et entouré de rivages rocheux et bien boisées)


Avertissement

Attention aux vents forts et à la circulation nautique sur le lac Simcoe et le lac Couchiching. Les orages soudains sont fréquents. Toutes les précautions possibles doivent être pris avant de partir sur ces deux lacs.

Plus d'information
  • Le lac Simcoe est bordé de plusieurs plages et de superbes endroits de baignade
  • Le lieu historique national des Barrages-de-Pêche-Mnjikaning est situé sur des portions inférieures du défilé entre les lacs Simcoe et Couchiching
  • Une section très populaire pour les plaisanciers ; ne vous éloignez pas trop du rivage

Du lac Sparrow à Port Severn
Vue d’ensemble

Du lac Sparrow, la sinueuse rivière Severn bordée de rivages rocheux du Bouclier canadien se vide dans la baie Georgienne. Principalement à l'abri des vents forts et des vagues. L'eau s'écoule du lac Sparrow à la baie Georgienne.


Avertissement

Attention aux ouvertures où le vent peut se lever soudainement

Plus d'information
  • Idéal pour la pêche et la baignade
  • De nombreuses îles et baies ; une ambiance idéale pour pagayer


Sécurité

Il existe des consignes que doivent suivre les visiteurs de la voie navigable Trent-Severn pour faire une excursion en canot ou kayak sans problèmes et mémorable et qui permettent à Parcs Canada de continuer à préserver et à protéger cet endroit spécial. Avant votre visite, prenez connaissance de toutes les consignes à l’intention des visiteurs.


Équipement obligatoire

Se munir de l’équipement de sécurité est non seulement important pour votre sécurité personnelle, mais c’est également une obligation légale. Assurez-vous que vous disposez de l’équipement de sécurité adapté à la taille de votre embarcation et au nombre de passagers à bord.

Nous vous recommandons d’apporter les articles suivants à bord pour votre prochaine aventure à la pagaie :

  • une gilet de sauvetage/vêtement de flottaison individuel pour chaque personne à bord
  • une pagaie supplémentaire
  • une écope
  • un sifflet ou une corne pour les urgences
  • une amarre, idéalement une corde flottante dans un fourre-tout
  • lampe de poche étanche

Dangers

Avertissements de navigation

Ces Avis émises par le gouvernement du Canada fournissent des renseignements aux pagayeurs au sujet de choses telles que : les obstacles à la voie navigable, l'augmentation des débits dans certaines régions, la construction ou la modification des aides à la navigation. Vérifiez les avertissements pour la voie navigable Trent-Severn

Des barrages et des déversoirs

Pour des raisons de sécurité, on devrait se tenir éloigné des barrages et des déversoirs. Ces dangers se trouvent la plupart du temps près des postes d'éclusage, et sont marqués soit par des panneaux, soit par des estacades oranges et blanches.

Possibilité de chavirage

Possibilité de chavirage sur les lacs plus grands, particulièrement lors de conditions extrêmes comme les orages et les forts vents.

Sillages

Attention aux sillages, et soyez prêt à résister aux vagues qui en résultent, soit en se mettant face à la vague, soit en utilisant un contrepoids pour stabiliser l'embarcation

Le temps

Portez attention aux prévisions météorologiques avant de partir, et choisissez un tronçon du canal qui correspond aux conditions. Lors d'une excursion de plusieurs jours, cherchez à prévoir, et interrogez les éclusiers sur les conditions qui règnent sur le prochain lac à franchir – la direction du vent (ce ne sont pas toujours des vents dominants) et les effets sur votre embarcation (vent debout, vent arrière ou vent de travers).

Les périodes de hautes eaux (avril à mi-juin)

Pendant les périodes de hautes eaux (avril à mi-juin), les débits/courants des rivières augmentent en force, et il faut donc être plus prudent.

Bulletins importants
Veuillez lire la page des Bulletins importants avant de commencer votre excursion en canot ou en kayak. Nous y donnons des renseignements sur les fermetures, les niveaux d’eau et d’autre information qui pourrait avoir des répercussions sur votre excursion. Nous affichons des bulletins semblables dans les médias sociaux. Suivez-nous sur Twitter : @LHNTrentSevern et @VNTSInfoNav sur Twitter et LHNTrentSevern sur Facebook.
l'Oasis à l'écluse 9 Meyers

Camping et hébergement

Camping aux postes d’éclusages

Les pagayeurs et pagayeuses peuvent camper à la plupart des postes d’éclusage le long de la Voie-Navigable-Trent-Severn moyennant le paiement d’une somme modique. Aucune réservation est requise. Le maître-éclusier attribue l’espace selon l’ordre d’arrivée et décide du nombre maximal accepté.

Pour en savoir plus sur camping à un poste d'éclusage

Des emplacements de camping réservables

Les pagayeurs peuvent planifier à l'avance et réserver un emplacement de camping. Des emplacements de camping réservables sont offerts à l'écluse 8 Percy Reach et à l'écluse 35 Rosedale.

oTENTik

Faites du camping de luxe en réservant une tente oTENTik, sans égal, de Parcs Canada à l’écluse 24 Douro ou à l’écluse 35 Rosedale et conservez la rusticité du camping, tout en ayant le confort d’un abri couvert et d’un lit.

Pour en savoir plus sur des tentes oTENTik

Chalet rustique

Vivez le confort et le silence pour une nuitée dans une cabane rustique à l'écluse 35 Rosedale.

Pour en savoir plus sur le chalet rustique à Rosedale

Ôasis

Passez la nuit dans la canopée en admirant les étoiles dans un « duplex » en forme de goutte d'eau. Les premier de son genre en Ontario, l'Oasis à l'écluse 9 Meyers et à l'écluse 10 Hagues Reach offre une excellente occasion de découvrir ou de redécouvrir les joies du camping tout en vivant une expérience en hauteur.

Pour en savoir plus sur l'Ôasis

Autres options

  • Parc provincial Ferris
  • Parc provincial Wolf Island
  • Parc provincial du lac Balsam
  • Parc provincial Mara
  • Parc provincial McRae Point