Les populations sauvages du saumon de l’Atlantique représentent une espèce emblématique du Canada. Partout dans les provinces de l’Atlantique, Parcs Canada travaille depuis plusieurs décennies à rétablir sa population. La présence de cette espèce dans les parcs de la région témoigne de notre engagement à l’égard de la protection et de la préservation de l’intégrité écologique des trésors patrimoniaux du pays.

À l’échelle mondiale, les populations sauvages de saumon de l’Atlantique connaissent un déclin marqué dans la majeure partie de leur aire de répartition, et les nombreuses populations des eaux entourant les provinces de l’Atlantique n’y font pas exception. Chacun des parcs nationaux de la région abrite une population distincte de saumon dont le degré de précarité varie. C’est pourquoi cinq parcs nationaux des provinces de l’Atlantique et leurs partenaires ont uni leurs efforts pour assurer la conservation de l’espèce.

Ensemble, les parcs nationaux Fundy, Kouchibouguac et Terra-Nova, ainsi que les parcs nationaux du Gros-Morne et des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, ont la possibilité d’étudier simultanément les incidences de différentes mesures de conservation sur l’état de plusieurs populations. En collaborant à des mesures de conservation, de surveillance écologique et d’intendance communautaire, ils seront mieux à même de prendre des décisions sur les périodes où les mesures de conservation empêcheront le plus efficacement les populations de progresser vers la disparition.