L’importance historique des castors dans le développement des cultures et de l’économie des Autochtones, la colonisation européenne et l’éventuelle fondation du Canada est à la source de la décision de Parcs Canada de choisir le castor comme emblème officiel. Aujourd’hui, les castors demeurent importants sur le plan culturel pour de nombreux groupes de gens. Par ailleurs, nous en avons aussi appris davantage sur le rôle fondamental que joue cet animal dans d’importants processus écologiques comme les inondations, le feu, le broutage, la prédation et la succession des forêts et des prairies. Malheureusement, les modifications apportées à l’habitat et au paysage par les castors entrent parfois en conflit avec les objectifs des humains, en particulier lorsque la variation du niveau de l’eau menace des infrastructures comme les routes ou les sentiers. C’est pourquoi on a recours à la gestion des castors pour atténuer les conflits entre humains et castors et, idéalement, promouvoir leur coexistence.

La surveillance des populations de castors s’effectue en comptant le nombre de huttes actives de castors dans le parc (une colonie typique de castors comptant de 5 à 7 individus). Les populations de castors sont actuellement très saines, et leur abondance entraîne un besoin accru de procéder à une gestion active de leur habitat. Nous y arrivons principalement en gérant les étangs de castors de manière nous assurer que les niveaux d’eau sont assez hauts pour soutenir les colonies et d’autres organismes aquatiques, mais assez bas pour ne pas endommager ni détruire les infrastructures. De plus, nous nous assurons que notre propre gestion n’entraîne pas de changements des niveaux d’eau plus importants ou plus fréquents que ce à quoi les plantes et les animaux en amont et en aval se sont adaptés.

Autres liens