Camping dans l'arrière-pays

Parc national des Lacs-Waterton

Le camping dans l’arrière-pays est un excellent moyen de découvrir la nature sauvage et indomptée du parc national des Lacs-Waterton.

Service de réservation de Parcs Canada

Les réservations pour le terrain de camping Townsite et tous les campings de l’arrière-pays sont maintenant acceptées.

  Réservez votre emplacement!  

Vous souhaitez modifier votre réservation?

Politiques de camping en arrière-pays de Parcs Canada

Le parc compte neuf campings d'arrière-pays :

  • Lac Alderson
  • Baie Bertha
  • Lac Bertha
  • Baie Boundary
  • Lac Crandell
  • Lac Goat
  • Lac Lone
  • Snowshoe
  • Lacs Twin

Les terrains de camping dans l’arrière-pays sont dotés de toilettes extérieures, de tabliers de tente, de bacs à nourriture et de tables de pique-nique.

Les feux sont autorisés uniquement à la baie Bertha Bay, à la baie Boundary, au lac Crandell, au lac Lone Lake et à Snowshoe, et doivent être allumés dans les foyers en métal.

Réserver un emplacement de camping dans l’arrière-pays

Les réservations préalables sont nécessaires.

On peut réserver des emplacements de camping dans l’arrière-pays à l’aide du système de réservations de Parcs Canada

  • Baie Bertha, baie Boundary, lac Crandell : De la longue fin de semaine du mois de mai à la longue fin de semaine de l’Action de grâce
  • Tous les autres campings de l’arrière-pays : Du 20 juin jusqu’à après la longue fin de semaine de l’Action de grâce

Pour réserver un emplacement dans l’arrière-pays hors de ces périodes, veuillez téléphoner au centre d’accueil au 403-859-5133.

Dates d’ouverture de la période de réservation

Les terrains de camping de l'arrière-pays ne sont pas accessibles par la route. Il faut utiliser le réseau de sentiers du parc pour y accéder. Les terrains de camping de la baie Bertha et de la baie Boundary sont également accessibles par embarcation personnelle.

Map: Consultez la carte du parc pour en connaître l'emplacement.

L’information plus bas a pour but de vous aider à planifier un séjour sécuritaire et agréable dans l’arrière-pays du parc national des Lacs-Waterton, tout en gardant le milieu naturel aussi sain que possible.

Droits et réservations

Liste exhaustive des frais de camping et d'inscription

Tous les randonneurs qui passent la nuit en milieu sauvage doivent se procurer un permis d'accès à l'arrière-pays.
Vous pouvez passer prendre votre permis au Centre d'accueil au plus tôt 24 heures avant le départ en excursion.

Camping sauvage aux lacs Lineham

Aucune installation de camping n’est offerte aux lacs Lineham.
Appelez le centre d’accueil au (403) 859-5133 pour faire une réservation.
Les réservations peuvent être effectuées jusqu’à 90 jours à l’avance.

Remboursements

En cas d'annulation, vous devez présenter votre demande de remboursement avant la date prévue de votre départ en excursion. Si vous annulez une réservation au moins 48 heures avant votre date d’arrivée prévue, vous aurez droit à un remboursement complet, exception faite des frais de réservation non remboursables et des frais d’annulation.

Si vous annulez une réservation moins de 48 heures avant votre date d’arrivée prévue, vous aurez droit à un remboursement complet, exception faite des frais de réservation non remboursables et des frais de votre première nuitée de camping.

Les frais de réservation ne sont pas remboursables. Une fois votre séjour commencé, vous ne pourrez pas recevoir de remboursement en cas de mauvais temps. Dans le cas d'une annulation rendue obligatoire par suite de mesures de gestion, comme la fermeture d'un sentier ou d'un camping, les randonneurs se voient rembourser la totalité des sommes versées, y compris le droit de réservation.

Camping sauvage

Le camping à des endroits non désignés n’est autorisé qu’en hiver et uniquement dans les terrains de camping de l’arrière-pays du parc national des Lacs-Waterton.

On peut obtenir de l’information ou des permis de camping au centre d’accueil du village, sur promenade Cameron Falls, ou en téléphonant au 403-859-5133.

Règles du camping en milieu sauvage

  • Le camping sauvage est autorisé uniquement sur les terrains de camping désignés. Les tentes doivent être installées sur les tabliers de tente fournis à chaque emplacement. Les tabliers de tente mesurent 2,7 m x 2,7 m (9 pi x 9 pi).
  • Il y a une limite d'une tente par tablier de tente. Le nombre maximal de personnes par tablier de tente est de trois. La plupart des terrains de camping de l'arrière-pays compte quatre tabliers de tente.
  • Les campeurs doivent se servir d'un réchaud pour faire la cuisine dans l'arrière-pays. Certains emplacements sont dotés de foyers où il est possible de faire un feu de camp. Si vous choisissez de faire un feu, veillez à le contenir et à l'éteindre complètement à votre départ. Ne l'alimentez que de petits morceaux de bois mort. Il se peut que les feux soient interdits partout lorsque les risques d'incendie sont extrêmes.
  • Il y a des sources d'eau près de chaque camping. Vous devez cependant traiter ou faire bouillir votre eau avant de la consommer. Veuillez faire cuire et manger vos repas à l'aire de cuisine désignée, à l'écart des plateformes de camping. Abstenez-vous de manger ou de ranger de la nourriture près de votre tente, pour éviter d'attirer des animaux sauvages. Rangez votre nourriture, votre équipement de cuisine et vos déchets dans les bacs à provisions fournies à chaque camping.
  • Utilisez les toilettes sèches aménagées à chaque camping. L'urine attire les animaux sauvages et endommage la végétation. N'oubliez pas d'apporter du papier hygiénique.
  • Abstenez-vous de vous laver ou de nettoyer vos vêtements ou votre vaisselle dans les lacs ou les cours d'eau. Enlevez tous les restes de nourriture de vos eaux grises et dispersez-les à au moins 50 m de votre emplacement de camping ou de toute source d'eau. Rapportez toute votre nourriture non consommée avec vos déchets.
  • Laissez votre drone à la maison. Les drones dérangent la faune et les visiteurs du parc.
  • Les roches, les fossiles, les cornes, les bois de cervidés, les fleurs sauvages, les nids et tous les autres objets naturels ou artefacts qui se trouvent dans un parc national sont protégés par la loi. Laissez-les là où vous les trouvez pour que les autres puissent aussi en profiter.

Aide-mémoire de l'excursionniste

Avant de partir pour une excursion avec coucher dans le parc national des Lacs-Waterton, consultez la liste suivante, qui énumère les articles dont vous aurez besoin pour rendre votre randonnée aussi sécuritaire qu'agréable.

Articles essentiels :

  • permis d’accès à l’arrière pays
  • tente, tapis de sol, sac de couchage, matelas de camping
  • vêtements, imperméable, bottes de randonnée ou chaussures solides réchaud
  • sac à dos
  • nourriture, combustible et allumettes, équipement de cuisine bol/assiette, tasse et ustensiles
  • sacs poubelle pour ramener tous vos déchets
  • bouteille d'eau / système de traitement d’eau ou filter
  • trousse de secourisme
  • articles de toilette de base et papier hygiénique
  • corde (au moins 10 m)
  • gaz poivré

Articles souhaitables :

  • chapeau, lunettes de soleil, écran solaire
  • insectifuge
  • appareil photo
  • chaussettes de rechange
  • gants (en été)
  • lampe frontale ou lampe de poche
  • sifflet
  • carte topographique, boussole
  • canif ou outil polyvalent
  • bâtons de marche

Camping dans l’arrière-pays avec des chevaux

Lorsque vous réservez votre permis de camping dans l'arrière-pays, précisez que vous campez avec des chevaux. Cela permettra d'éviter la fréquentation excessive et de vérifier la disponibilité des corrals.

Le camping dans l'arrière-pays avec des chevaux n'est autorisé qu'au lac Lone et au refuge Snowshoe, où des corrals sont fournis. Un maximum de huit chevaux est autorisé dans les corrals. Une permission préalable de Parcs Canada est requise pour utiliser les corrals. Communiquez avec Parcs Canada au 403-859-5133 pour obtenir de plus amples renseignements.

Stockez toute la nourriture, les déchets, les aliments pour chevaux et autres attractifs dans les casiers de rangement prévus à cet effet. Rapportez tous les déchets, la nourriture non utilisée et les aliments pour chevaux.

Les chevaux sont interdits dans certains secteurs du parc. Pour de plus amples renseignements, voir les pages Bulletins importants, visitor Directives à l’intention des visiteurs et Équitation.

La faune et les humains

Le parc national Lacs-Waterton sert d’habitat à diverses espèces sauvages, dont le wapiti, le loup, le couguar, le grizzli et l’ours noir. Pour pouvoir élever leur progéniture et soutenir une population saine, les animaux ont besoin d’un habitat de qualité de la plus grande superficie possible, et ils doivent pouvoir y accéder en ayant un minimum de contacts avec des humains. Vous pourriez rencontrer des animaux sauvages dans tous les secteurs du parc, y compris sur des sentiers asphaltés et des routes.

  • N’oubliez jamais que les animaux du parc sont sauvages et qu’ils peuvent être dangereux. Tout animal peut devenir agressif s’il se sent menacé ; tenez-vous à bonne distance, c’est-à-dire à au moins 30 m de la plupart des animaux et 100 m des grands carnivores.
  • Les animaux sauvages considèrent les chiens comme des proies ou comme des prédateurs. Votre animal de compagnie peut donc provoquer des affrontements avec la faune et mettre votre sécurité en péril. C’est pourquoi les chiens doivent être gardés en laisse dans les parcs nationaux.

Pour plus de renseignements :

Ce qu’il faut garder à l’esprit
  • Choisissez une excursion adaptée à vos capacités, à votre expérience, à votre équipement et au temps dont vous disposez.
  • Faites part de votre itinéraire à des amis ou à votre famille.
  • Respectez votre environnement. Rapportez ce que vous avez apporté et ne laissez aucune trace.
  • Vérifier l'état des sentiers et la météo.
  • Des avertissements, restrictions et fermetures peuvent être émis en tout temps. Voir la page Bulletins importants pour une liste à jour.
  • Le réseau de téléphonie cellulaire est limité et parfois inexistant dans l’arrière-pays.
  • Respectez les autres randonneurs! Dans les campings, abstenez-vous de faire concurrence aux sons de la nature. Réduisez au minimum les voix et les bruits forts.
  • Tous les visiteurs sont responsables de leur propre sécurité.

Date de modification :