ʕuuštis 

Présente uniquement sur la côte ouest de l’Amérique du Nord, l’huître plate du Pacifique était autrefois abondante, mais est maintenant désignée comme espèce préoccupante. Pour en apprendre davantage sur l’importance des huîtres plates du Pacifique et sur la façon dont vous pouvez montrer votre amour pour nos huîtres locales, lisez ce qui suit!  


Trois raisons d’aimer l’huître plate du Pacifique :

1. C’est une résidente de longue date
small oyster attached to a rock on the palm of a hand.

L’huître plate du Pacifique est la seule espèce d’huître indigène sur la côte de la Colombie-Britannique. Toutes les autres espèces d’huîtres qu’on trouve dans la province ont été introduites pour la pêche commerciale. L’huître plate du Pacifique, autrefois abondante, est aujourd’hui l’espèce d’huîtres la moins commune; on la trouve seulement dans certains secteurs isolés, dont l’archipel Broken Group dans la réserve de parc national Pacific Rim.

2. C’est un formidable mollusque 
small Olympia Oyster on fingertips of a hand.

L’huître plate du Pacifique est la plus petite espèce d’huître en Colombie-Britannique, mais elle joue certainement un très grand rôle au sein des écosystèmes marins. Il s’agit d’une proie principale pour bien des invertébrés marins et des oiseaux. En tant qu’organisme filtreur, elle retire des particules de la colonne d’eau, ce qui aide à clarifier l’eau. L’huître plate du Pacifique peut aussi structurer l’habitat d’autres espèces et stabiliser le littoral en créant des récifs. Fournisseuse, nettoyeuse et ingénieure d’écosystème, l’huître plate du Pacifique est loin d’être un mollusque mollasson! 

3. Elle fait face à de grands défis
European Green Crab in the gloved hand of an ecologist.

Par le passé, la surpêche a sérieusement réduit la population d’huîtres plates du Pacifique; ces dernières ont alors été remplacées par des espèces d’huîtres non indigènes que l’on croyait mieux adaptées à la pêche commerciale. Avec ces nouvelles huîtres sont arrivés un bon nombre de prédateurs et de parasites non indigènes qui continuent à mettre en péril le rétablissement de l’huître plate du Pacifique. Les crabes verts (une espèce envahissante), la pollution et les perturbations de l’habitat causées par les humains présentent aussi un risque important pour cette huître. Il est facile de comprendre pourquoi elle a besoin d’un coup de main!

Trois façons d’aider l’huître plate du Pacifique :

1. Prendre soin de son habitat  
Two Parks Canada marine ecologists on the intertidal rocks monitoring for Olympia Oysters.   
Mesures prises par Parcs Canada :

Le maintien d’une population stable d’huîtres plates du Pacifique en Colombie-Britannique est l’un des nombreux objectifs de gestion à long terme adoptés pour favoriser le rétablissement de cette espèce. L’archipel Broken Group, dans la réserve de parc national Pacific Rim, abrite plusieurs colonies d’huîtres plates du Pacifique. Parcs Canada surveille régulièrement l’abondance relative de cette espèce. Pour pouvoir comprendre le rétablissement d’une espèce en péril comme celle-ci, il est crucial d’obtenir des données de surveillance à long terme.

Mesures que vous pouvez prendre :

Soyez conscients des conséquences de vos gestes sur l’huître plate du Pacifique et sur son habitat. À première vue, les huîtres peuvent ressembler à des pierres, mais ce sont des animaux complexes et sensibles dont il faut prendre soin. Faites attention où vous posez les pieds lorsque vous explorez les zones intertidales, et si vous déplacez des pierres, veillez à les replacer doucement là où vous les avez trouvées.

2. Surveiller les espèces envahissantes
Parks Canada marine ecologist in thigh deep water smiling at camera 
Mesures prises par Parcs Canada :
Le personnel de la réserve de parc national Pacific Rim surveille et retire les crabes verts, une espèce envahissante, dans l’archipel Broken Group. Les données recueillies nous aident à mieux comprendre la façon dont les crabes verts se multiplient et les effets de cet envahisseur sur les écosystèmes marins.
Mesures que vous pouvez prendre :

Contribuez à la science en luttant contre les espèces aquatiques envahissantes. Apprenez-en davantage sur ces espèces qui nuisent à nos écosystèmes marins ici. Si vous attrapez un crabe vert, signalez-le en appelant au 1 888 356-7525 ou en écrivant à AISPACIFIC@dfo-mpo.gc.ca. N’oubliez pas d’inclure une photo, les caractéristiques d’identification, l’endroit exact où vous l’avez trouvé et la date de votre observation.

3. Leur donner le temps de se rétablir
small Olympia Oyster on a rock

finger tip pointing to the hinge of an Olympia Oyster shell

(Sur la photo, on observe les « chomata », de petites crêtes situées le long de la charnière qui aident à identifier l’huître plate du Pacifique.) 

Mesures prises par Parcs Canada :
La pêche commerciale et récréative de l’huître plate du Pacifique est actuellement interdite pour donner à cette espèce, qui en a bien besoin, le temps de se rétablir. Les gardes de parc de Parcs Canada contribuent à l’application des mesures de protection de cette espèce vulnérable le long des côtes et dans les eaux de la réserve de parc national Pacific Rim.
Mesures que vous pouvez prendre :

Si vous pêchez d’autres huîtres, faites-le de façon responsable pour éviter de récolter une huître plate du Pacifique par erreur. Assurez-vous d’être en mesure de distinguer les différentes espèces. L’huître plate du Pacifique, dont le diamètre ne peut atteindre que 90 mm, est beaucoup plus petite que l’huître creuse du Pacifique. Pour prévenir la prise accidentelle des huîtres plates du Pacifique, il est recommandé de ne pêcher que des huîtres creuses du Pacifique d’une taille d’au moins 5 cm. Renseignez-vous avant de partir et assurez-vous de comprendre les limites, les fermetures et les informations présentées sur le site Web du ministère des Pêches et des Océans.

Pour en apprendre plus sur l’huître plate du Pacifique, consultez le Registre public des espèces en péril