Règles et règlements

  • Les utilisateurs d’embarcations sans moteur et de matériel de loisirs nautiques (p. ex. canots, kayaks, planches à pagaie et matériel de pêche) doivent obtenir un permis d’autocertification ou un permis d’inspection de Parcs Canada pour la prévention des espèces aquatiques envahissantes.
    • Pour obtenir un permis d’autocertification, il faut obligatoirement nettoyer, vider et faire sécher les embarcations sans moteur et le matériel de loisirs nautiques, puis attester le travail exécuté. Le permis est accessible en ligne, dans les centres d’accueil et aux kiosques libre-service installés près de plusieurs plans d’eau des parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay. Il est également possible de se le procurer à un poste d’inspection d’embarcations de Parcs Canada dans le parc national Banff. 
    • Les utilisateurs d’embarcations sans moteur et de matériel de loisirs nautiques qui ne remplissent pas les exigences du permis d’autocertification peuvent se rendre à un poste d’inspection d’embarcations de Parcs Canada. L’inspection est réalisée par des inspecteurs de Parcs Canada, qui ont le pouvoir discrétionnaire de délivrer ou non le permis, selon le risque. 
  • Le permis d’inspection de Parcs Canada est obligatoire pour les embarcations à moteur mises à l’eau dans le lac Minnewanka (parc national Banff).
    • Parcs Canada n’accepte plus les permis d’inspection provinciaux pour les embarcations à moteur qui entrent dans le lac Minnewanka.
  • Temps de séchage – Pour obtenir un permis d’autocertification ou un permis d’inspection de Parcs Canada, les plaisanciers doivent faire sécher leur embarcation pendant au moins 30 jours si celle-ci arrive de l’extérieur de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, du Yukon ou des Territoires du Nord-Ouest et pendant 48 heures si elle arrive de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, du Yukon ou des Territoires du Nord-Ouest. 
  • Le parc national Banff compte deux postes pour l’inspection des embarcations sans moteur et du matériel de loisirs nautiques. L’un d’eux se trouve au lac Minnewanka (embarcations à moteur, embarcations sans moteur et matériel de loisirs nautiques), et l’autre, dans le stationnement auxiliaire de Lake Louise (embarcations sans moteur et matériel de loisirs nautiques). 

Généralités

Qu’est-ce qu’une espèce aquatique envahissante et pourquoi Parcs Canada exige-t-il des utilisateurs d’embarcations et de matériel de loisirs nautiques qu’ils obtiennent un permis d’autocertification ou un permis d’inspection pour la prévention des espèces aquatiques envahissantes dans les parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay?

Les écosystèmes aquatiques en santé sont essentiels à la santé globale de nos parcs nationaux, et ils sont menacés par les espèces aquatiques envahissantes – des plantes, des animaux ou des maladies non indigènes. Un grand nombre de ces espèces sont nuisibles aux écosystèmes d’eau douce. Elles se reproduisent rapidement, ont rarement des prédateurs naturels et finissent souvent par supplanter les espèces d’eau douce indigènes.

Les espèces aquatiques envahissantes :
  • altèrent les écosystèmes aquatiques;
  • causent des dommages irréversibles;
  • nuisent à des espèces en péril déjà vulnérables;
  • sont introduites par les humains.

L’application du protocole Nettoyer-Vider-Faire sécher entre les plans d’eau constitue une pratique exemplaire partout en Amérique du Nord. Il s’agit d’une exigence obligatoire pour les utilisateurs d’embarcations et de matériel de loisirs nautiques dans les parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay.

  • Ceux et celles qui utilisent des embarcations sans moteur et du matériel de loisirs nautiques dans les parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay doivent obtenir un permis d’autocertification ou un permis d’inspection de Parcs Canada pour la prévention des espèces aquatiques envahissantes.
  • Le permis d’inspection de Parcs Canada est obligatoire pour les embarcations à moteur qui entrent dans le lac Minnewanka (parc national Banff). Les permis de prévention des espèces aquatiques envahissantes visent à prévenir l’introduction d’espèces aquatiques envahissantes dans les parcs, à sensibiliser les amateurs de loisirs nautiques au problème que celles-ci représentent et à fournir des données dont Parcs Canada pourra se servir pour approfondir ses connaissances sur ces espèces nuisibles.
Comment le public peut-il contribuer à prévenir la propagation des espèces aquatiques envahissantes?

Nous pouvons tous contribuer à prévenir la propagation des espèces aquatiques envahissantes en appliquant le protocole Nettoyer-Vider-Faire sécher et en obtenant un permis obligatoire de prévention des espèces aquatiques envahissantes pour les embarcations et le matériel de loisirs nautiques utilisés dans les parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay.


Si vous utilisez une embarcation et du matériel de loisirs nautiques, vous devez :

  • Nettoyer votre embarcation et votre matériel de loisirs nautiques pour en enlever la boue, le sable et les débris organiques.


  • Vider les glacières, les seaux, les compartiments et tous les autres articles qui pourraient contenir de l’eau.


  • Faire sécher les embarcations et le matériel de loisirs nautiques pendant 30 jours s’ils arrivent de l’extérieur de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, du Yukon ou des Territoires du Nord-Ouest. Le temps de séchage est de 48 heures pour les embarcations et le matériel de loisirs nautiques qui arrivent de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, du Yukon ou des Territoires du Nord-Ouest. Avant d’entrer dans un nouveau plan d’eau des parcs nationaux Yoho, Kootenay ou Banff, les embarcations et le matériel de loisirs nautiques doivent avoir séché pendant au moins 48 heures.


Une fois terminée la procédure Nettoyer-Vider-Faire sécher, vous devez obligatoirement obtenir un permis de prévention des espèces aquatiques envahissantes pour vos embarcations et votre matériel de loisirs nautiques :

  • Les utilisateurs d’embarcations sans moteur et de matériel de loisirs nautiques (p. ex. canots, kayaks, planches à pagaie et matériel de pêche) doivent obtenir un permis d’autocertification ou un permis d’inspection de Parcs Canada pour la prévention des espèces aquatiques envahissantes.
    • Pour obtenir un permis d’autocertification, il faut obligatoirement nettoyer, vider et faire sécher les embarcations sans moteur et le matériel de loisirs nautiques, puis attester le travail exécuté. Le permis est accessible en ligne et à des kiosques libre-service installés près de plusieurs plans d’eau des parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay. Il est également possible de se le procurer à l’un des postes d’inspection d’embarcations de Parcs Canada dans le parc national Banff.
    • Les utilisateurs d’embarcations sans moteur et de matériel de loisirs nautiques qui ne remplissent pas les exigences du permis d’autocertification peuvent se rendre à un poste d’inspection d’embarcations de Parcs Canada. L’inspection est réalisée par des inspecteurs de Parcs Canada, qui ont le pouvoir discrétionnaire de délivrer ou non le permis, selon le risque.
  • Le permis d’inspection de Parcs Canada est obligatoire pour les embarcations à moteur mises à l’eau dans le lac Minnewanka (parc national Banff).
    • Parcs Canada n’accepte plus les permis d’inspection provinciaux pour les embarcations à moteur qui entrent dans le lac Minnewanka.
  • Le parc national Banff compte deux postes pour l’inspection des embarcations sans moteur et du matériel de loisirs nautiques. L’un d’eux se trouve au lac Minnewanka (embarcations à moteur, embarcations sans moteur et matériel de loisirs nautiques), et l’autre, dans le stationnement auxiliaire de Lake Louise (embarcations sans moteur et matériel de loisirs nautiques).
  • Avant d’entrer dans un nouveau plan d’eau des parcs nationaux Banff, Yoho ou Kootenay, les utilisateurs d’embarcations et de matériel de loisirs nautiques doivent obtenir un nouveau permis de prévention des espèces aquatiques envahissantes.
Pour quels types d’embarcations et de matériel de loisirs nautiques faut-il obtenir un permis?

Il faut obtenir un permis pour tous les types d’embarcations et de matériel de loisirs nautiques utilisés dans les parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay, notamment :

  • Embarcations à moteur (moteurs à essence ou moteurs électriques)
  • Canots
  • Kayaks
  • Planches à pagaie
  • Planches à cerf-volant
  • Planches à voile
  • Chaloupes
  • Embarcations gonflables
  • Matériel de pêche
  • Cuissardes
  • Gilets de sauvetage
  • Combinaisons isothermiques
  • Pagaies ou rames

Le matériel de loisirs nautiques englobe : les vêtements de flottaison individuels, les sacs de sauvetage, les chaussures pour l’eau, les combinaisons isothermiques et tout type de matériel récréatif qui entre en contact avec l’eau.

Le matériel de pêche englobe : les cannes à pêche, les engins de pêche, les cuissardes, les gants, les épuisettes, les filets et tout autre type d’accessoire de pêche qui entre en contact avec l’eau.

À quoi dois-je m’attendre au poste d’inspection de Parcs Canada?

Aux postes d’inspection, vous trouverez des spécialistes de Parcs Canada qui sont formés pour inspecter les embarcations et le matériel de loisirs nautiques afin d’y détecter la présence d’espèces aquatiques envahissantes ou des traces de contamination possible par des espèces aquatiques envahissantes. Si les inspecteurs concluent que les embarcations et le matériel de loisirs nautiques satisfont au protocole Nettoyer-Vider-Faire sécher et qu’ils n’ont pas été en contact avec des eaux à risque élevé de présence d’espèces aquatiques envahissantes, ils délivrent un permis de prévention des espèces aquatiques envahissantes. Les inspecteurs ont le pouvoir discrétionnaire de délivrer ou non le permis, selon le risque.

Les inspections sont réalisées gratuitement pour les embarcations et le matériel de loisirs nautiques utilisés dans les parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay.

Emplacement et heures d’ouverture des postes d’inspection :

Poste d’inspection de Lake Louise (embarcations sans moteur uniquement) – Situé dans le stationnement auxiliaire de Lake Louise, à environ 7 km au sud-est de Lake Louise, en bordure de la route 1 :

  • Saisons intermédiaires – du 20 mai au 4 juin et du 6 septembre au 10 octobre : de 8 h à 16 h sept jours sur sept ou selon les besoins opérationnels.
  • Haute saison – du 5 juin au 5 septembre : de 9 h à 17 h sept jours sur sept ou selon les besoins opérationnels.

Poste d’inspection du lac Minnewanka (embarcations à moteur et embarcations sans moteur) – Situé le long de la boucle Minnewanka, à environ 6 km au nord-est de Banff :

  • Saisons intermédiaires – du 20 mai au 4 juin et du 6 septembre au 10 octobre : de 8 h à 16 h sept jours sur sept ou selon les besoins opérationnels.
  • Haute saison – du 5 juin au 5 septembre : de 7 h à 19 h sept jours sur sept ou selon les besoins opérationnels.
Pourquoi le temps de séchage diffère-t-il dans certains cas?

Les embarcations et le matériel de loisirs nautiques qui arrivent de l’extérieur de l’Alberta, de la Colombie-Britannique, du Yukon ou des Territoires du Nord-Ouest doivent sécher pendant au moins 30 jours. Pour l’équipement qui arrive de l’Alberta, de la Colombie-Britannique, du Yukon ou des Territoires du Nord-Ouest, le temps de séchage est de 48 heures. Avant d’entrer dans un nouveau plan d’eau des parcs nationaux Banff, Yoho ou Kootenay, les embarcations et le matériel de loisirs nautiques doivent avoir séché pendant au moins 48 heures. Cette différence s’explique par le fait que le risque de présence d’espèces aquatiques envahissantes est plus élevé dans certaines régions. Les temps de séchage exigés contribuent à prévenir la propagation.

Les embarcations et le matériel de loisirs nautiques qui ne peuvent pas satisfaire aux exigences de séchage ne pourront pas être utilisés dans les plans d’eau des parcs. Les utilisateurs devront se rendre à un poste d’inspection de Parcs Canada.

Faut-il nettoyer, vider et faire sécher des embarcations et du matériel de loisirs nautiques qui seront utilisés dans le même plan d’eau pendant plusieurs jours?

Si l’utilisateur utilise son embarcation ou son matériel de loisirs nautiques dans le même plan d’eau pendant plusieurs jours, il n’est pas tenu de suivre la procédure Nettoyer-Vider-Faire sécher jusqu’à ce qu’il déplace son équipement dans un autre plan d’eau. Les utilisateurs d’embarcations et de matériel de loisirs nautiques doivent obtenir un nouveau permis et répondre aux conditions énoncées s’ils déplacent leur équipement dans un nouveau plan d’eau des parcs nationaux Banff, Yoho ou Kootenay.


Embarcations sans moteur et matériel de loisirs nautiques

Comment le système de délivrance de permis d’autocertification fonctionne-t-il?

Les utilisateurs d’embarcations sans moteur et de matériel de loisirs nautiques (p. ex. canots, kayaks, planches à pagaie et matériel de pêche) doivent obtenir un permis d’autocertification ou un permis d’inspection de Parcs Canada pour la prévention des espèces aquatiques envahissantes.

  1. Procurez-vous un permis d’autocertification dans un centre d’accueil ou à un poste d’autocertification (voir la liste ci-dessous), ou imprimez votre permis d’autocertification à la maison en vous servant du formulaire en ligne.
  2. Assurez-vous que les embarcations et le matériel de loisirs nautiques répondent aux conditions Nettoyer-Vider-Faire sécher énumérées sur le formulaire d’autocertification avant de les utiliser.
  3. Si les conditions sont remplies, signez le permis d’autocertification, datez-le et inscrivez le nom du plan d’eau auquel il s’applique. Vous devez porter votre permis sur vous pendant que vous utilisez votre embarcation et votre matériel de loisirs nautiques.
  4. CRépondez au questionnaire de sondage au bas du permis d’autocertification, déchirez le talon et placez-le dans une boîte de dépôt à un poste d’autocertification ou remettez-le au personnel de Parcs Canada à un centre d’accueil.
  5. Si vous ne satisfaites pas aux exigences Nettoyer-Vider-Faire sécher du permis d’autocertification, il vous sera interdit de mettre à l’eau votre embarcation ou votre matériel de loisirs nautiques dans les parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay jusqu’à ce que les conditions du permis soient remplies. Les utilisateurs d’embarcations sans moteur et de matériel de loisirs nautiques qui ne satisfont pas aux exigences du permis d’autocertification peuvent se rendre à un poste d’inspection de Parcs Canada pour tenter d’obtenir un permis d’inspection pour la prévention des espèces aquatiques envahissantes.

Les personnes qui pratiquent des loisirs dans l’eau sont tenues par la loi d’avoir leur permis à portée de main en vue d’un éventuel examen. Les permis ne sont valides que pour la date et le plan d’eau qui y sont indiqués. Les utilisateurs doivent obtenir un nouveau permis et satisfaire aux conditions énoncées s’ils déplacent leur embarcation dans un nouveau plan d’eau.

Où puis-je obtenir un permis d’autocertification dans les parcs nationaux Banff, Kootenay et Yoho?
Parc national Banff
Endroits :
Postes d’inspection d’embarcations
  • Poste d’inspection de Lake Louise – Situé dans le stationnement auxiliaire de Lake Louise, à environ 7 km au sud-est de Lake Louise, en bordure de la route 1.
  • Poste d’inspection du lac Minnewanka – Situé le long de la boucle Minnewanka, à environ 6 km au nord-est de Banff.
Centres d’accueil de Banff
Centre d’accueil de Lake Louise
Postes d’entrée du parc
  • Poste Niblock (Lake Louise, route 93 Nord)
  • Poste David-Thompson (Saskatchewan Crossing, route 93 Nord)
Camping du Lac-Two Jack (bord du lac)
Camping de Lake Louise
Baker Creek Chalets
Point de départ du sentier du Lac-Boom
Point de départ du sentier du Lac-Bourgeau
Lac Bow – Aire de fréquentation diurne et près de l’hôtel Num-Ti-Ja Lodge
Étangs Cascade
Point de départ du sentier du Ruisseau-Fish
Point de départ du sentier du Lac-Glacier
Lac Hector
Point de départ du sentier du Lac-Helen
Lac Herbert
Point de départ du sentier Howse
Lac Johnson
Lac Louise – Aire de mise à l’eau pour canots et kiosque
Quai pour bateaux du lac Minnewanka
Boucle Minnewanka
Lac Moraine
Poste d’accueil du camping du Ruisseau-Mosquito
Point de départ du sentier du Ruisseau-Mosquito
Camping du Ruisseau-Rampart
Point de départ du sentier du Ruisseau-Redearth
Point de départ du sentier du Lac-Smith/du Lac-Copper
Point de départ du sentier du Lac-Taylor
Rivière Bow – Échangeur Castle Junction, 5 Mile, chutes Bow, route du Terrain-de-Golf et restaurant Station, Transcanadienne en face de la courbe de Morant (endroit sans nom)
Lac et réservoir Two Jack
Lacs Vermilion
Point de départ du sentier du Lac-Vista
Lacs Waterfowl (camping, kiosque et belvédère [voie d’arrêt])
Parc national Yoho
Endroits :
Centre d’accueil du parc
Poste d’entrée
Camping Kicking Horse
Arrêt d’autobus du lac O’Hara
Lac Emerald
Lac Faeder
Ruisseau Finn
Étang de Field
Lac Wapta
Camping du Ruisseau-Hoodoo
Parc national Kootenay
Endroits :
Centre d’accueil de Radium Hot Springs
Poste d’entrée du parc
Camping Redstreak
Aire de pique-nique Dolly Varden
Aire de pique-nique de la Rivière-Kootenay
Camping des Prés-McLeod (point de départ du sentier du Lac-Dog)
Lac Olive
Point de départ du sentier de la Rivière-Simpson
Aire de pique-nique de Vermilion Crossing
Chutes Numa (ou canyon Marble)
Les permis d’autocertification sont-ils accessibles en ligne?

Les permis d’autocertification se trouvent sur le site Web de Parcs Canada :

Que se passe-t-il si un utilisateur d’embarcation ou de matériel de loisirs nautiques n’arrive pas à obtenir un permis d’autocertification ou ne satisfait pas aux normes Nettoyer-Vider-Faire sécher?

Si vous ne répondez pas aux normes Nettoyer-Vider-Faire sécher, vous pouvez vous rendre à un poste d’inspection de Parcs Canada, dans le stationnement auxiliaire de Lake Louise ou le long de la boucle Minnewanka, où du personnel dûment formé procédera gratuitement à une inspection. Le personnel de Parcs Canada a le pouvoir discrétionnaire de délivrer ou non le permis d’inspection, selon le niveau de risque engendré par l’embarcation. Si vous ne pouvez ni satisfaire aux exigences du processus d’autocertification ni obtenir de permis d’inspection, il vous sera interdit d’utiliser votre embarcation ou votre matériel de loisirs nautiques dans un plan d’eau des parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay jusqu’à ce que vous répondiez aux normes.

Le permis d’autocertification peut-il être utilisé dans d’autres parcs nationaux ou provinciaux?

Le permis d’autocertification est valide uniquement pour la date et le plan d’eau qui y sont inscrits. Vous devez obtenir un nouveau permis et répondre aux conditions énoncées si vous déplacez votre équipement dans un nouveau plan d’eau des parcs nationaux Banff, Yoho ou Kootenay. Veuillez suivre les lignes directrices locales pour les plans d’eau situés à l’extérieur des parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay.


Embarcations à moteur

Que faut-il savoir au sujet de l’utilisation d’embarcations à moteur et de matériel de loisirs nautiques dans les parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay?

Le lac Minnewanka est le seul plan d’eau des parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay où les bateaux à moteur (tant les moteurs à essence que les moteurs électriques) sont autorisés.

Vous devez obligatoirement :

  • Nettoyer, vider et faire sécher votre embarcation;
  • Obtenir une preuve d’inspection de Parcs Canada pour toute embarcation à moteur avant sa mise à l’eau.

Vous pouvez obtenir un permis d’inspection de Parcs Canada au poste d’inspection du lac Minnewanka, qui se trouve à 6 km de Banff, le long de la boucle Minnewanka. Voici les heures d’ouverture du poste d’inspection du lac Minnewanka :

  • Saisons intermédiaires – du 20 mai au 4 juin et du 6 septembre au 10 octobre : de 8 h à 16 h sept jours sur sept ou selon les besoins opérationnels.
  • Haute saison – du 5 juin au 5 septembre : de 7 h à 19 h sept jours sur sept ou selon les besoins opérationnels.

Espèces aquatiques envahissantes

La présence de moules envahissantes ou du tournis des truites a-t-elle déjà été recensée dans les parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay?

Parcs Canada procède régulièrement à des analyses pour détecter des moules envahissantes et le tournis des truites. Jusqu’à présent, ces espèces envahissantes n’ont encore jamais été décelées dans les parcs nationaux Yoho et Kootenay. Le tournis des truites a été découvert dans le parc national Banff en 2016, mais aucune moule envahissante n’y a été détectée. La préservation de l’intégrité des écosystèmes aquatiques dans les parcs nationaux constitue une priorité, et nous nous sommes donné comme objectif d’empêcher les espèces aquatiques envahissantes de pénétrer dans les parcs.

Quel est le mode d’introduction des espèces aquatiques envahissantes?

Les espèces aquatiques envahissantes peuvent être introduites par les humains qui déplacent de la boue, de l’eau et des organismes vivants ou morts (p. ex. plantes et poisson) pendant des activités comme la navigation de plaisance, le canotage, le kayak, la planche à pagaie et la pêche. Les embarcations à moteur sont celles qui engendrent les plus grands risques d’introduction d’espèces aquatiques envahissantes. Chacun peut faire sa part pour tenir les espèces aquatiques envahissantes à l’écart des parcs nationaux en appliquant la norme Nettoyer-Vider-Faire sécher en guise de pratique exemplaire partout en Amérique du Nord.

Où et comment signaler des espèces aquatiques envahissantes?

Si vous observez des espèces aquatiques envahissantes dans les parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay, veuillez les signaler à l’adresse : llykaisprevention-eaeprevention@pc.gc.ca.

Pour en signaler à l’extérieur des parcs nationaux, composez le : 1-855-336-2628 (BOAT) en Alberta ou le 1-888-933-3722 en Colombie-Britannique.

Que font les autres parcs nationaux des montagnes pour prévenir l’introduction d’espèces aquatiques envahissantes?

Les sites suivants contiennent des renseignements sur les mesures prises par les autres parcs nationaux des montagnes pour gérer les espèces aquatiques envahissantes :


Définitions

Embarcations sans moteur et matériel de loisirs nautiques : Embarcations lancées manuellement, matériel de pêche et matériel de loisirs nautiques, notamment : canots, engins de pêche, embarcations gonflables, kayaks, planches à cerf-volant, pagaies et rames, chaloupes, planches à pagaie, cuissardes, gilets de sauvetage, combinaisons isothermes, planches à voile et tout autre objet qui entre en contact avec de l’eau, des sédiments ou des débris végétaux.

Embarcations à moteur : Bateaux pourvus d’un moteur (à essence ou électrique). Le lac Minnewanka, qui se trouve dans le parc national Banff, est le seul plan d’eau des parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay où les embarcations à moteur sont autorisées.

Nettoyer-Vider-Faire sécher : Série de mesures prises pour débarrasser les embarcations et le matériel de loisirs nautiques des espèces aquatiques envahissantes avant de les déplacer d’un plan d’eau à l’autre, afin de réduire le risque de propagation. Voici quelles sont ces mesures : nettoyer les embarcations, les planches à pagaie et le matériel de pêche pour en enlever la boue, le sable et les débris organiques; vider les glacières, les seaux, les compartiments et tous les autres articles qui pourraient contenir de l’eau; faire sécher complètement les embarcations et le matériel de loisirs nautiques avant d’entrer dans une rivière, un lac ou un ruisseau. Le protocole Nettoyer-Vider-Faire sécher établit des temps de séchage obligatoires fondés sur le dernier lieu d’utilisation.

Inspection : Examen d’une embarcation ou de matériel de loisirs nautiques par des inspecteurs dûment formés afin d’y déceler la présence d’espèces aquatiques envahissantes ou des traces de contamination possible par des espèces aquatiques envahissantes.

Permis d’autocertification de Parcs Canada (permis de prévention des espèces aquatiques envahissantes) : Permis exigé des utilisateurs d’embarcations sans moteur et de matériel de loisirs nautiques dans les parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay. Les utilisateurs qui demandent un permis doivent attester qu’ils satisfont aux exigences du protocole Nettoyer-Vider-Faire sécher. Les permis ne sont valides que pour la date et le plan d’eau qui y sont indiqués. Les utilisateurs doivent obtenir un nouveau permis et satisfaire aux conditions énoncées s’ils déplacent leur embarcation dans un nouveau plan d’eau.

Permis d’inspection de Parcs Canada (permis de prévention des espèces aquatiques envahissantes) : Permis délivré au terme d’une inspection satisfaisante menée par des inspecteurs formés. Dans le cas des embarcations sans moteur, Parcs Canada exige des utilisateurs qu’ils obtiennent soit un permis d’autocertification valide, soit un permis d’inspection, avant de mettre leur équipement à l’eau. Dans le cas des embarcations à moteur qui entrent dans les eaux du lac Minnewanka en 2022, Parcs Canada exige des utilisateurs qu’ils soumettent leur équipement à une inspection et qu’ils obtiennent un permis d’inspection délivré par ses propres inspecteurs. Les permis provinciaux ne sont plus acceptés dans les parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay.