Répondez au court sondage confidentiel sur la pêche dans le PNMR 2021 (pêcheurs) pour aider à fournir des renseignements précieux aux gestionnaires des ressources du parc en fonction de votre expérience de la pêche dans le lac Clear.

Le parc national du Mont-Riding compte plus de 1 900 lacs, 650 ruisseaux permanents et saisonniers, et d’innombrables zones humides. Il existe des possibilités de pratique de la pêche récréative à l’intérieur des limites du parc. Peu importe si vous pêchez au grand brochet dans l’arrière-pays, attrapez du doré jaune au lac Clear ou pêchez à la mouche l’omble de fontaine dans les ruisseaux de montagne le long de l’escarpement, il y a une expérience pour vous au parc national du Mont-Riding.

pdf-icon Pêche de loisir d’hiver (1.3 Mo)  |  pdf-icon Résumé des règlements sur la pêche (1.3 Mo)

Où puis-je acheter un permis de pêche et un laissez-passer du parc national du Mont-Riding en dehors de parc?


Interdiction d’utiliser des sangsues comme appât.

Interdiction d’utiliser des sangsues comme appât. En raison du risque accru de propagation des microscopiques véligères (larves de la moule zébrée) par les appâts naturels, l’utilisation et la possession de sangsues sont interdites. Parcs Canada encourage les pêcheurs à restreindre l’usage de leur attirail à un lac en particulier et à s’assurer que leur équipement de pêche est bien nettoyé et séché avant d’entrer dans les eaux du parc.

 

Inspections d'embarcations obligatoires des espèces aquatiques envahissantes (EAE)

Les INSPECTIONS sont OBLIGATOIRES pour toutes les embarcations (bateaux à moteur, canots, kayaks, planches à pagaie) et tous les objets gonflables qui entrent dans les eaux du parc national du Mont-Riding. Cela comprend lac Clear, lac South, et les lacs en périphérie (lac Deep, lac Audy, lac Moon, lac Whirlpool et lac Katherine) ainsi que l’ensemble des rivières et des ruisseaux. Le service est fourni gratuitement, et un permis est délivré par Parcs Canada pour les embarcations qui passent l’inspection. qui passent l’inspection.

Voici quelques endroits où pratiquer la pêche récréative au parc national du Mont-Riding :
Pêche récréative au lac Clear - espèces courantes Pêche au grand brochet, lieux accessibles par la route Pêche dans l’arrière-pays Pêche à l’omble de fontaine (Salvelinus fontinalis) à l’escarpement
Grand brochet (Esox lucius)
Perchaude (Perca flavescens)
Doré jaune (Sander vitreus)
Grand corégone (Coregonus clupeaformis)

Lac Bobhill
Lac Deep
Lac Grayling
Ruisseau Jackfish
Lac Audy
Lac Katherine
Lac Moon
Lac Whirlpool
Rivière Whirlpool

Lac East Deep
Lac Edwards
Lac Gunn
Lac Kinasao
Lac Long
Lac Muskrat
Lac Tilson
Lac Whitewater
Ruisseau McKinnon Ruisseau Scott

Remarque : Il existe bon nombre d’autres possibilités de pratiquer la pêche récréative dans des secteurs éloignés au parc national du Mont-Riding.


Achigan à petite bouche

Contexte

Photo : « U.S. Fish and Wildlife Service »

En août 2020, le personnel de Parcs Canada a été avisé que des pêcheurs à la ligne avaient observé et attrapé des achigans à petite bouche dans le lac Clear. La situation est préoccupante parce que ce poisson n’est pas indigène au parc national du Mont-Riding; il est considéré comme une espèce envahissante dans le lac Clear. L’achigan à petite bouche est un prédateur très agressif qui peut avoir des effets négatifs sur les populations indigènes en les chassant ou en leur faisant concurrence pour la nourriture et les ressources de leur habitat. Il se nourrit d’écrevisses et d’autres espèces de poisson.

D’où provient le poisson?

Nous ne pouvons pas l’affirmer avec certitude. Il pourrait s’agir d’une introduction délibérée, quelqu’un ayant illégalement transféré des achigans à petite bouche d’un autre plan d’eau dans le lac Clear dans l’espoir d’y établir une population pouvant servir à la pêche récréative. Il pourrait également s’agir d’une introduction accidentelle, quelqu’un ayant utilisé ou déversé des appâts vivants dans le lac Clear. À l’heure actuelle, Parcs Canada n’ensemence aucun plan d’eau du parc.

La possession et l’utilisation de sangsues, ménés et morceaux de poisson comme appât sont interdites au Parc national du Mont-Riding. Si vous avez des renseignements sur l’utilisation illégale d’appâts vivants ou sur l’introduction de l’achigan à petite bouche, veuillez avertir les gardes de parc par l’intermédiaire du Service de répartition des urgences de Parcs Canada au 1-877-852-3100.

Quelles mesures prenons-nous pour limiter les dégâts?

L’équipe de conservation des ressources étudie actuellement l’ampleur de l’invasion par l’achigan à petite bouche. Les prochaines étapes consisteront à caractériser les incidences sur l’écosystème du lac Clear et les plans d’eau qui y sont reliés ainsi qu’à chercher des stratégies d’intervention et des outils de gestion. Suivez les mises à jour – de nouveaux renseignements seront diffusés selon l’évolution de la situation.

Comment pouvez-vous empêcher la propagation du poisson?

Suivez les règlements sur la pêche dans le parc national du Mont-Riding. Les pêcheurs à la ligne peuvent garder leurs prises dans une limite globale de cinq poissons-gibier. L’achigan à petite bouche est considéré comme un poisson-gibier, et par conséquent il compte dans la limite globale s’il est pris et gardé.

Si vous désirez garder votre poisson, nous vous encourageons tout de même à nous signaler le lieu et la date de la prise. Les échantillons de poisson nous aident à en savoir plus sur l’invasion grâce à l’étude de leur taille, âge, alimentation et caractéristique génétique.

Le doré jaune a également été introduit dans le lac Clear. Pourquoi n’est-il pas considéré comme une espèce envahissante?

Le doré jaune a été introduit dans le cadre de programmes canadiens d’ensemencement des années 1920 aux années 1960, et l’introduction a cessé en 1968. Bien que les incidences du doré jaune sur l’écosystème ne soient pas connues, cette espèce se reproduit naturellement dans le lac Clear et cohabite avec les poissons indigènes du lac depuis près d’un siècle. Elle peut donc être considérée comme naturalisée, ce qui signifie qu’elle ne perturbe pas l’écosystème d’origine.

Au cours des soixante dernières années, le point de vue de Parcs Canada sur l’ensemencement par des espèces de poissons non indigènes a évolué. L’introduction d’espèces non indigènes peut avoir des conséquences imprévues sur les écosystèmes aquatiques, telles que des effets sur la dynamique communautaire des espèces (concurrence pour la nourriture ou les ressources de l’habitat et propagation de maladies, p. ex.).

 

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec Brandice Hollier, coordonnatrice du projet sur les espèces aquatiques envahissantes (EAE) (tél. : 204-848-7214; courriel : brandice.hollier2@canada.ca).


Avis au sujet de la consommation de poissons (mercure)

L’Agence Parcs Canada a été avisée que des concentrations élevées de mercure ont été détectées dans des poissons de certaines eaux du PNMR. Par conséquent, Parcs Canada, en consultation avec Santé Canada, a établi des lignes directrices sur la consommation de poissons pour les femmes en âge de procréer et les enfants (voir le tableau 1). Le mercure est une toxine qui peut nuire à la santé humaine. Il peut provenir de sources naturelles (p. ex. sols et sédiments) ou de sources à l’extérieur du parc (p. ex. mercure transporté dans l’atmosphère). Le mercure peut passer d’un niveau de la chaîne trophique à l’autre et se concentrer chez les prédateurs de niveau trophique supérieur (p. ex. grand brochet, doré jaune). Il n’existe pas de données sur le mercure pour toutes les espèces de poissons de toutes les eaux du parc. De plus, les concentrations de mercure peuvent varier au fil du temps. Par mesure de précaution, les pêcheurs à la ligne voudront peut-être appliquer les lignes directrices suivantes à tous les poissons de pêche sportive capturés dans les eaux du parc.

Tableau 1. Consommation hebdomadaire maximale recommandée de poissons provenant du lac Clear, dans le parc national du Mont-Riding, au Manitoba.

 

 

 

 

Dose maximale recommandée (g/semaine)
(repas/mois entre parenthèses)1

Lieu

Avis général au sujet de la consommation de poissons

Longueur des poissons (cm)

Concentration moyenne de mercure (ppm)

Population générale

Certaines femmes2

Enfants âgés de moins de 12 ans

Lac Clear, parc national du Mont-Riding (Manitoba)

Doré jaune

< 50

0,48

465 (8)

230 (4)

80 (3)

> 50

0,99

225 (4)

110 (2)

40 (15)

Grand brochet

< 65

0,36

620 (12)

310 (6)

110 (4)

> 65

0,70

320 (6)

160 (3)

60 (2)

1 La taille des repas considérée est de 227 grammes (8 onces) pour les adultes et de 114 grammes (4 onces) pour les enfants âgés de moins de 12 ans.
2 Par « certaines femmes », on entend les femmes qui sont enceintes ou susceptibles de le devenir, ou les femmes qui allaitent.

 

Selon les recommandations, en cas de consommation à la fois de grands brochets et de dorés jaunes provenant du parc national du Mont-Riding au cours d’un mois donné ou en cas de consommation de poissons appartenant à l’une de ces espèces seulement, mais correspondant aux deux catégories de taille décrites dans les recommandations, les consommateurs doivent réduire leur consommation de dorés jaunes et/ou de grands brochets de manière à ce que les quantités ingérées soient inférieures à celles présentées dans le tableau ci-dessus.
 
En outre, les consommateurs de poissons provenant du parc national du Mont-Riding voudront peut‑être consulter les avis fédéraux diffusés par Santé Canada au sujet de la consommation de poissons visant plusieurs types de poissons vendus sur le marché
[1]. Veuillez communiquer avec les autorités provinciales pour obtenir tous les avis au sujet de la consommation de poissons de pêche sportive visant des zones à l’extérieur des limites du parc national.