Un bâtiment historique de l’ère moderne

En 2018, le projet de rénovation du centre d’accueil a été lancé afin de moderniser le bâtiment, des présentoirs aux systèmes de chauffage. Parcs Canada a travaillé avec des entrepreneurs reconnus, des équipes de conception canadiennes primées et des entreprises locales pour créer un endroit où faire partager les histoires les plus remarquables du parc.

Projet de rénovation du centre d’accueil

Construction
Photo : Jennifer Gustafson

Changements apportés

  • Installation d’un système géothermique assurant le fonctionnement d’un système de chauffage et de climatisation de pointe toute l’année. Il permet de protéger l’environnement et nous permet d’accueillir des visiteurs toute l’année.
  • Rénovation de la toiture ayant permis l’isolation et l’installation de bardeaux.
  • Création d’un nouveau contenu d’exposition et d’un affichage numérique pour refléter le thème de la maison. Le travail effectué pour protéger le parc national du Mont-Riding permettra d’offrir des services de soutien aux visiteurs dans le parc, et d’appuyer le travail avec les partenaires et l’histoire de Parcs Canada avec la Première Nation ojibwée de Keeseekoowenin.
  • Rénovation des éléments historiques du bâtiment à l’atelier de restauration de Parcs Canada.
  • Installation d’un système de protection contre les incendies, de systèmes d’alarme et de systèmes de sécurité afin de mieux protéger cette partie importante de Wasagaming.
  • Modernisation des systèmes électriques et des systèmes d’éclairage et amélioration de l’infrastructure de communication.
  • Conception et construction d’une nouvelle terrasse et d’une pergola, d’une cuisine de service et de quatre toilettes non genrées.
  • Rénovation de la réception et de l’espace réservé aux produits dérivés, de l’entrée, des sentiers accessibles et des panneaux extérieurs.

Bâtiment historique

Depuis sa construction en 1933, le centre d’accueil a eu de nombreuses vocations. Il a servi de théâtre, d’église, de musée, de logement pour le personnel (caserne), et bien d’autres encore. Des immigrants et des artisans suédois locaux ont été embauchés pour concevoir et construire le centre d’accueil. Avec l’aide de travailleurs humanitaires dans le cadre du programme de secours économique mis en œuvre pendant la grande dépression, ils ont tiré parti de l’expertise des artisans en matière de construction en rondins et en pierre pour ériger le centre d’accueil et 86 bâtiments de toutes sortes, y compris ceux de l’entrée du lieu historique national du Centre-d’Inscription-de-l’Entrée-Est-du-parc-du-Mont-Riding de 1930 à 1936.

Le centre d’accueil a été désigné édifice fédéral du patrimoine par le Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine (BEEFP). Il s’agit d’un bâtiment pittoresque et rustique en rondins et en pierre possédant des éléments décoratifs inspirés par le style Tudor, comme les chevrons en rondins apparents qui encadrent les avant-toits, les faux colombages des pignons, les fenêtres à vitraux et les cheminées en pierre et en brique. Sa valeur découle de sa conception esthétique et fonctionnelle, ainsi que de l’excellence du savoir-faire et de ses matériaux. Il a été délibérément conçu pour être un élément distinctif important du parc national du Canada du Mont-Riding.