Le Grand lac des Esclaves compte 700 km de berges et la réserve de parc national Thaidene Nene interpelle les amateurs de pagaie. Le Grand lac des Esclaves est le 10e plus grand lac du monde et s’étend sur 28 568 kilomètres carrés (juste un peu moins que la Belgique). C’est le lac le plus profond en Amérique du Nord. La profondeur est de 614 m dans la baie Christie Bay près de Łútsël K'é.

Si vous n’aimez pas particulièrement pagayer sur de grands lacs, il y a d’innombrables autres lacs que vous pouvez choisir en fonction de vos intérêts personnels et de vos aptitudes, ou vous pouvez faire un voyage guidé. Les itinéraires peuvent comprendre des rivages exposés, des baies protégées et des chaînes de lacs et de rivières. Le degré de difficulté varie.

Destinations de pagaie :

  • Grand lac des Esclaves
    • baie Charlton
    • baie Wildbread
    • Portage Pike
    • Lieu historique national Fort Reliance
  • Autres lacs et rivières
    • Lac Eileen
    • lac Artillery
    • rivière Snowdrift* au lac Siltaza

Vous pouvez vous rendre dans la réserve de parc national en pagayant au départ de Yellowknife et de Fort Resolution. Vous devez toutefois être expérimenté et prêt à attendre un vent et des vagues favorables. Autrement, vous pouvez choisir d’affréter un avion ou un bateau pour transporter leur matériel dans le parc, ou prendre l’avion jusqu’à Łútsël K'é et partir de là.

Campez en respectant les principes Sans trace afin de permettre aux autres pagayeurs de profiter d’une expérience inoubliable en milieu sauvage.

Voir cette page avec les noms de lieux traditionnels Denesǫłine Yati.

*La plupart des pagayeurs sur la rivière Snowdrift arrêtent leur voyage au lac Siltaza ou Austin. Le tronçon entre le lac Austin et le lac Stark ne convient pas aux canots. Vous devez posséder d’excellentes aptitudes en descente en eaux vives en aval du lac Austin en raison de rapides de classe IV, de quelques rapides de classe V et d’une chute de classe VI. Vous devez en outre être prêt à faire des reconnaissances et du portage.