Un plan d’action pour protéger le site du patrimoine mondial du parc national Wood Buffalo

Parc national Wood Buffalo

Le gouvernement du Canada s’est engagé à assurer la protection de lieux d’importance écologique faisant partie du paysage canadien, dont le delta Paix-Athabasca situé à l’intérieur et à proximité du parc national Wood Buffalo.

En 2019, le gouvernement du Canada et ses partenaires ont publié un plan d’action visant à stabiliser ce site du patrimoine mondial pour les générations futures.

La mise en œuvre du plan se fait en partenariat avec les gouvernements de l’Alberta, des Territoires du Nord-Ouest et de la Colombie-Britannique (par l’entremise d’un comité de coordination fédéral-provincial-territorial) et BC Hydro, et en collaboration avec les 11 partenaires autochtones du parc national Wood Buffalo. Des consultations auprès des associations industrielles, des organisations non gouvernementales et de la population ont eu lieu, et leurs avis ont été intégrés au plan.

Le plan d’action expose les grandes lignes d’un programme de travaux à long terme qui comprend des mesures déterminées dont l’exécution se poursuivra jusqu’à 2026. Pour en assurer la mise en œuvre réussie, le gouvernement du Canada s’est engagé à verser 87 millions de dollars, ce qui représente un investissement sans précédent dans un projet de conservation visant un parc national du Canada.

 

Le plan d’action vise à :

  • renforcer les relations avec les partenaires autochtones afin de faciliter la gestion coopérative du parc;
  • élaborer conjointement, à l’aide de la science et du savoir autochtone, un programme intégré de surveillance qui permet d’évaluer l’état de santé du parc en général, ainsi que du delta Paix-Athabasca et des autres zones présentant des caractéristiques naturelles faisant la réputation du parc;
  • élaborer conjointement avec les partenaires autochtones le concept et la construction d’une station de terrain qui servira de centre d’opérations pour la surveillance écologique et les activités culturelles dans le delta Paix-Athabasca.
  • entreprendre une série d’activités scientifiques, de surveillance et de gestion liées à l’hydrologie et visant à favoriser l’intégrité écologique du réseau du delta Paix-Athabasca et son utilisation traditionnelle par les peuples autochtones locaux. L’une des activités consiste à élaborer un cadre pour les débits environnementaux qui repose sur la modélisation hydrologique des plus avancées;
  • évaluer les barrages dans le delta Paix-Athabasca et étudier les options de conception, et de construction éventuelle, d’ouvrages de régulation des eaux qui faciliteront le maintien d’un régime hydrologique local favorable au bon fonctionnement écologique des zones visées et à leur utilisation par les Autochtones locaux, en particulier au camp Dog (rivière Quatre Fourches) et au lac Big Egg;
  • augmenter la connectivité des écosystèmes et renforcer la protection des espèces en collaboration avec le gouvernement de l’Alberta et les partenaires autochtones, grâce notamment à la création du parc provincial sauvage Kitaskino Nuwenëné à la limite sud du parc national Wood Buffalo;
  • stimuler la collaboration avec les partenaires, dont le gouvernement de l’Alberta, BC Hydro, Environnement et Changement climatique Canada et les partenaires autochtones, dans le but de déterminer les circonstances dans lesquelles une évacuation stratégique des eaux du réservoir du barrage du site C pourrait servir à amplifier une inondation dans le parc causée par un embâcle, afin de favoriser l’inondation du delta Paix-Athabasca.

La mise en œuvre du plan est maintenant bien avancée, et les deux tiers des mesures ont été pris ou sont en cours. La surveillance à long terme de la santé des écosystèmes du parc, selon une approche entrelaçant la science et les connaissances traditionnelles, est une activité essentielle à la compréhension des problèmes nuisant à l’utilisation traditionnelle par les Autochtones et à l’intégrité écologique du parc, ainsi qu’à l’atténuation de ces problèmes à long terme. Des informations à jour sur l’état d’avancement se trouvent sur la page du projet.

 

Les partenariats sont essentiels

Parcs Canada est reconnaissant des contributions des partenaires qui collaborent activement à la mise en œuvre du plan d’action. C’est en fait la collaboration de ce large éventail de gouvernements et d’organismes tant autochtones qu’étatiques qui en assure l’exécution fructueuse.

Les Premières Nations et les Métis occupent et utilisent les terres, les eaux et les ressources du parc national Wood Buffalo depuis des générations. Ils comptent sur les ressources du parc pour assurer leur subsistance, leur mode de vie et leur culture. Les partenaires autochtones jouent un rôle de premier plan dans la mise en œuvre du plan d’action et collaborent activement avec Parcs Canada et d’autres partenaires gouvernementaux à l’avancement du travail commun.

Documents clés

Publications

Rapport au Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO, 2022

 

Besoin de plus d’informations?

Pour tout complément d’information sur le Plan d’action, veuillez écrire à pc.woodbuffaloinfo-infowoodbuffalo.pc@pc.gc.ca.

Date de modification :