ROBERGE, B. ET G. CHAPDELAINE, . 2000. Suivi des impacts du déversement de pétrole du Gordon C. Leitch sur les populations d'oiseaux nicheurs de la réserve de parc national de l'Archipel-de-Mingan (Qc), Canada . Série des rapports techniques No. 359, Service canadien de la faune, région du Québec, Environnement Canada, Sainte-Foy, xi+21p.

RÉSUMÉ
Eider à duvet souillé d'hydrocarbure
Eider à duvet contaminé
© Parcs Canada / H. Lauzière / P 01 12 21, 1999

Un programme de suivi a été initié par Parcs Canada et le Service canadien de la faune pour évaluer les impacts du déversement pétrolier du Gordon C. Leitch à Havre-Saint-Pierre en 1999 sur les populations d'oiseaux nicheurs de la réserve de parc national de l'Archipel-de-Mingan (golfe du Saint-Laurent (Qc.), Canada). Trois espèces d'oiseaux nicheurs en Minganie ont été étudiées soit : l'Eider à duvet ( Somateria mollissima ), le Guillemot à miroir ( Cepphus grylle ) et le Pygargue à tête blanche ( Haliaeetus leucocephalus ). Les inventaires réalisés visaient à comparer les niveaux de ces populations d'oiseaux sur des îles sélectionnées à l'intérieur et à l'extérieur de la zone de contamination avant et après ce déversement. Le déversement de pétrole du Gordon C. Leitch ne semble pas avoir entraîné d'impacts observables au niveau de la reproduction de ces populations d'oiseaux nicheurs dans l'archipel de Mingan. La population nicheuse d'Eiders à duvet en Minganie sur des îles situées dans la zone de contamination est passée de 1861 couples en 1998 à 1707 couples en 1999 suite au déversement. Les différences du nombre de nids d'eiders pour les îles étudiées et des îles témoins avant et après le déversement ne sont pas significatives. La productivité des eiders dans l'archipel de Mingan ne diffère pas non plus significativement entre 1998 et 1999. Les légères variations entre 1998 et 1999 peuvent êtres associées à des facteurs naturels ou des fluctuations d'échantillonnage. La population de Guillemots à miroir qui niche sur les îles Mingan ne présente pas d'effets détectables suite au déversement. Dans les îles affectées par la contamination d'hydrocarbures, la population de guillemots affiche une augmentation de 60% soit de 32 couples en 1994 à 54 couples en 1999. La population de Pygargues à tête blanche dans l'archipel de Mingan semble stable avec quatre (4) couples nicheurs en 1998 et 1999. La productivité moyenne des pygargues en 1999, avec deux (2) aiglons/nid, indique à première vue une population en bon état de santé. Dans l'ensemble, le déversement du Gordon C. Leitch a pu occasionner une mortalité estimée entre 211 et 777 oiseaux nicheurs soit des impacts possibles représentant de 0,4 % à 1,6 % de l'effectif total des oiseaux marins nicheurs en Minganie. Des mesures de protection sont recommandées pour compenser les effets occasionnés par le déversement et pour prévenir et limiter les effets d'éventuels incidents maritimes.

Rapport disponible à la bibliothèque régionale de Parcs Canada à Québec.

Page précédente | Index | Page suivante