Les parcs nationaux du Canada sont des portes ouvertes sur la nature, l’aventure et la découverte. Ils offrent aux visiteurs une chance incomparable d’observer la faune dans son environnement. Cette possibilité s’accompagne toutefois d’une responsabilité, celle de traiter les animaux sauvages avec le respect qu’ils méritent et dont ils ont besoin.

Le maintien d’une distance raisonnable entre l’humain et la faune assure une meilleure sécurité, tant aux visiteurs qu’aux animaux sauvages.

Respectez les animaux sauvages et leur milieu de vie. Ne vous en approchez pas et ne les nourrissez pas.

Les serpents à sonnettes

  • Portez des chaussures qui recouvrent la cheville et un pantalon : cela vous protège contre les morsures de serpent.
  • Faites attention où vous posez le pied et gardez les enfants tout près de vous, il se peut que vous n’entendiez pas le bruit des sonnettes.
  • Si vous voyez ou si vous entendez un serpent à sonnettes, demeurez calme et reculez lentement.
  • Les serpents attaqueront seulement s’ils se sentent menacés ou coincés.
  • Envisagez emprunter de guêtres pour vous protéger : communiquez avec le personnel au centre d’accueil.
  • Communiquez avec le personnel du centre d’accueil pour obtenir des renseignements concernant les restrictions qui s’appliquent au gîte d’hibernation des serpents.

Premiers soins en cas de morsure de serpent :

  • Appelez au secours, calmez la victime, et placez-la au repos dans une position mi-assise; évitez-lui tout effort ou toute activité qui pourrait accélérer la circulation du sang et l'épanchement du venin;
  • trouvez le siège de la piqûre,
  • immobilisez le membre touché et gardez-le plus bas que le niveau du cœur; lavez abondamment le siège de la piqûre avec de l'eau savonneuse si vous en avez.
  • N'appliquez pas de garot, ni de compresse froide, ni de glace.
  • Ne pratiquez pas d'entaille au siège de la piqûre, et n'aspirez pas.
  • Dans les environs du parc, les services médicaux disposent généralement de sérum antivenin. Transportez donc la victime à l'un de ces services immédiatement.

Bison

N’oubliez pas que les bisons sont des animaux sauvages, et qu’à mesure que le troupeau croît, les rencontres avec les visiteurs croissent aussi. La meilleure façon de vous protéger est de garder une distance sécuritaire de 100 mètres ou plus. Si vous vous approchez trop des animaux sauvages, vous harcelez la faune et vous pourriez mettre votre vie en danger.

  • Si vous croisez un bison en voiture, restez dans votre véhicule et ne klaxonnez pas.
  • Soyez prudent lorsque vous faites du vélo, de l’équitation, ou que êtes à pied (particulièrement avec vos animaux domestiques), et gardez une distance de 100 mètres des bisons (la longueur d’un terrain de football).
  • Les bisons sont plus agressifs pendant la saison de mise bas (en mai) et la saison du rut (de la mi-juillet à la fin août).

Tenez-vous aux aguets des signes d’agression du bison :

  • Il secoue la tête.
  • Il piaffe (il frappe le sol du sabot).
  • Il fonce en votre direction sur de courtes distances ou il se précipite vers vous.
  • Il renifle très fort.
  • Il dresse la queue.

Visites des colonies de chiens-de-prairie

  • Sachez que les puces de rongeurs comme les chiens-de-prairie peuvent transmettre des maladies.
  • Tenez vos animaux de compagnie loin des colonies de chiens-de-prairie. Faites-le pour leur sécurité et la vôtre.
  • Entrez le bord de votre pantalon à l’intérieur de vos chaussettes, et appliquez de l’insectifuge à base de DEET.
  • Faites attention aux veuves noires et aux puces, particulièrement dans les terriers de chiens-de-prairie.
  • Ne touchez pas aux animaux morts! Dans la mesure du possible, signalez-les au personnel du parc (nous aimerions avoir des photos et connaître l’emplacement).

Morsures d’insectes

  • Les moustiques : dans cette région, peuvent transmettre le virus du Nil occidental.
  • Les tiques : pourraient transmettre la maladie de Lyme.
  • Les puces :  que l’on trouve dans des colonies de chiens de prairie pourraient transmettre la peste sylvatique.
  • Les veuves noires :  sont des araignées venimeuses que l’on trouve dans les terriers.

Prévention des morsures d’insectes :

  • Utilisez un insectifuge contenant du DEET sur les pieds, les chevilles, les jambes, les bras et le haut du corps.
  • Évitez de mettre les mains dans les terriers.
  • Rentrez vos bas de pantalon dans vos chaussettes afin de réduire les chances d’entrer en contact avec les insectes.

Observation de la faune et la photographie

Veuillez respecter le paysage et les créatures qui y font leur demeure; restez dans les sentiers désignés pour éviter de piétiner la végétation et gardez une bonne distance des animaux. Les photographes qui sillonnent le parc à la recherche de beaux clichés ont une responsabilité particulière à l'égard de la faune et des autres visiteurs. Les consignes qui suivent vous aideront à devenir un bon intendant du parc.

  • Évitez d’entourer un animal, de le suivre ou d’entraver ses déplacements.
  • Ne mettez jamais la vie d’une personne (en particulier celle d’un enfant) en danger pour la photographier avec un animal.
  • Évitez de traquer ou de pourchasser un animal
  • N’essayez jamais d’attirer une bête sauvage en lui offrant à manger ou en simulant des cris d’animaux